Ilona Mária Bánházi

Ilona Mária Bánházi

banhazi_maria_ilona

Si vous lisez ces quelques lignes, cela signifie que vous êtes en phase de recherche ; vous cherchez des opportunités d’en savoir plus sur les personnes qui réussissent pour pouvoir être libre comme elles !

 

J’ai commencé mon activité chez Nu Skin® à l’âge de 23 ans ; et maintenant, à 29 ans, je suis une riche retraitée… Quand j’ai entendu parler pour la première fois de Nu Skin® en août 2004 dans un quartier de ma ville d’origine Nagyvárad, j’étais assise dans la voiture de mon mentor, Ottó Balogh. J’avais toujours été convaincue que le marketing de réseau m’apporterait le succès un jour, et quand Ottó a commencé à parler, cette impression me frappa une fois de plus. Et voilà ! Ottó n’avait jamais parlé d'une telle manière auparavant. Vous auriez dû voir ses yeux ; son regard était vibrant car il avait l’intention de faire quelque chose d’incroyable, et j’en ferais partie…

 

C’est donc à ce moment-là qu’a commencé la phase la plus rock’n’roll de ma vie; et elle continue... Pourquoi je l’appelle comme ça ? Et bien, si vous aviez une vie banale jusque-là mais avez l’intention de vous plonger dans l’activité Nu Skin® avec intensité,  vous pouvez dire adieu à l'ennui. C’est une opportunité pour les personnes vraiment courageuses. Elle est faite pour ceux qui veulent être des créateurs, qui veulent construire quelque chose qui aura toujours du sens le lendemain. Nous sommes en train de créer l'histoire... C’est un splendide voyage et il ne tient qu’à vous de le faire durer longtemps. Reprenons donc l’histoire au début du voyage.

 

En septembre 2004, mon parrain et moi sommes allés à la première séance ouverte de Károly Váczy. Je ne comprenais pas grand-chose. Tout ce que je savais est qu’il fallait devenir Chef de groupe. Je voyais dans les yeux de Kari une vision, et cela me suffisait.

 

J’ai commencé à l’âge de 23 ans. Les personnes plus âgées que moi ne me prenaient pas vraiment au sérieux. En d’autres termes, je n'avais pas beaucoup de crédibilité. Je connaissais peu de choses de la vie et je n’avais aucune expérience dans l'entrepreneuriat. Mes parents m’ont regardé d'un air bizarre quand je leur ai annoncé que je ne continuerais pas mon doctorat. Je devais obtenir mon doctorat comme ma mère et mon frère. Au lieu, je leur ai dit que j’avais trouvé une façon d’améliorer la santé des gens, de les rendre libres et plus heureux en même temps.

 

J’étais étudiante, j’ai donc commencé cette activité avec 50 euros. Je n’avais ni téléphone, ni voiture, mais j’avais quelque chose de plus important : j’avais un grand rêve et, bien sûr, la confiance de mon mentor. La seule façon pour moi d’exprimer ma gratitude est d’enseigner à des millions de personnes le chemin vers le succès !

 

Cette activité nous donne tout. J’ai rencontré László Juhász grâce à Nu Skin®, c'est un leader formidable ! Il est mon compagnon depuis mars 2007 et depuis, nous vivons ensemble. Notre objectif est de construire un empire Nu Skin®, ce qui signifie que nous sauverons beaucoup de vies.

 

Cette activité est toute ma vie. Grâce au soutien solide de Nu Skin® – S7S comme Nathan Ricks l’appelle – à présent, à 29 ans, je me suis trouvée et j’apprécie la vie. Je suis une « riche retraitée ». J’ai des associés dans de nombreux pays, y compris la Roumanie, la Hongrie, l’Autriche… et qui sait combien d’autres pays suivront.

 

J’ai également assisté à des séances de formation continue, j’ai découvert de vrais amis et une immense équipe vraie et éthique. C’est ma deuxième famille. Je les adore vraiment  Dès lors, tant que je vivrai, je continuerai à créer des personnes libres à l’aide de l’opportunité Nu Skin® et le système de formation S7S absolument efficace.

 

Je remercie sincèrement mes lignes ascendantes ; Norbert Balogh ; mon mentor, Ottó Balogh ; Károly Váczy ; et Kenton Worthington et Nathan Ricks pour leur bonté. Je tiens à remercier mes lignes descendantes avec lesquelles nous pouvons créer et ajouter une vraie valeur. À mon équipe : si j’ai un jour la chance de lire le récit de votre réussite ici, j’en serais extrêmement fière...

 

« La foi, c’est croire en quelque chose que vous ne pouvez pas voir. En retour, vous verrez ce en quoi vous croyez. »

 

Avec tout mon respect et toute mon affection,

Ilona Mária Bánházi

Divider